Vous êtes ici:Accueil » Mode » Mode homme » La tendance homme sur le Pantalon coton façon chino

La tendance homme sur le Pantalon coton façon chino

Le pantalon chino HILFIGER DENIM.

Sébastien Michaut Fashion Designer au sein du bureau de style Univers Mode nous livre sa tendance homme pour l’été 2012 : « Le pantalon coton façon chino » !

Sébastien pourrais-tu nous expliquer ce qu’est un pantalon coton façon chino ?

C’est avant tout un incontournable du vestiaire masculin pour tout homme élégant.

Un pantalon en coton mais plus « habillé » que le denim, qui se caractérise par son bassin plat, ses poches passe-poilées et ses coloris neutres.

Il trouve ses origines dans les colonies Britanniques en Indes dés 1845 et tire son appellation de par son lieu de fabrication, la Chine.

Il sera plébiscité pendant la seconde guerre mondiale au sein de l’armée Américaine avant d’être largement adopté par les étudiants de la cote Est dans les années 50 pour son aspect « clean » et décontracté qui permet un porter chic et confortable.

Depuis il n’a cessé de traverser les époques en adaptant sa coupe et ses détails suivant l’évolution de la confection masculine.

Comment faut-il le porter ?

De façon décontractée, un peu « loose » en évitant absolument que la taille ne monte trop haut. Ensuite rouleauté le bas des jambes sans écraser le revers au fer à repasser, il faut que cela reste très naturel et spontané.

Le « must » est de laisser dépasser un mouchoir de lin ou coton blanc de la poche arrière droite à l’instar des pochettes des vestes de costumes, et lui conférer ainsi un côté chic et discret tout en restant « easy ».

Plutôt coloré ou neutre ?

De par son histoire le Chino a été conçu à la base dans un coton blanc, qui a été teinté par les soldats britanniques à l’aide de thé, curry ou encore de café pour mieux se camoufler, se fondre dans le décor et éviter ainsi d’être des cibles trop visibles.

Avec ses coloris aux nuances camouflages, le chino est rapidement devenu un élément incontournable des uniformes de tout l’empire colonial.

Par la suite vers 1850, on élabora de façon plus standardisée des teintures à base de produits locaux qui imposera à jamais des coloris sable, tabac, mastic ou terre comme une signature identifiable et indélébile dans l’identification de ce pantalon.

Avec la mode et au fil des années, des coloris plus soutenus, autour des ocres et des beiges chaud ont intégré la gamme de cet iconique jusqu’à des coloris beaucoup plus « trendy » qui stigmatisent aujourd’hui certaines saisons chez les créateurs, comme des pastels urbains ou plus récemment des coloris moutarde et orange brûlée.

Existe-il plusieurs matières ? Si oui, laquelle nous conseilles- tu ?

Un seul élément reste immuable au fil des siècles malgré ses différentes mutations pour mieux accompagner l’évolution de l’homme dans son rapport avec le vêtement, c’est sa matière : une serge de coton.

Plus ou moins fine suivant les saisons, la serge reste l’armure indémodable et intemporelle de ce produit culte. Aujourd’hui on accorde une grande importance au toucher, la douceur étant de mise on appréciera fortement les finitions « enzymes washed » les « sablages » et autres techniques qui adoucissent la fibre naturelle du coton pour renforcer l’aspect confortable de ce pantalon.

Grâce a cette armure le chino est un produit robuste qui à l’avantage de bien vieillir et qui s’entretient très facilement.

Dans les collections les plus pointues on pourra trouver des versions en serge de coton émerisée pour une finition plus sophistiquée.

Et pour le haut vaut-il mieux choisir un basic?

L’avantage du chino c’est qu’il s’associe pratiquement à toutes les pièces de la garde-robe masculine. Du moment que l’on choisit des pièces dans des coloris unis et plutôt basiques on est sûr d’éviter les accidents visuels.

Ainsi la chemise blanche à manches longues mais portées rouleautées également reste un incontournable.

La chemise en denim light qui peut s’associer à une veste marine d’inspiration blazer mais modernisée servira un look plus « pointu ».

Un joli blouson à bords côtes en nubuck ou veau velours dans des coloris sable peut également donner une touche plus « chic » et plus « soir » à ce pantalon qui se porte au quotidien.

On le porte avec quelles chaussures et quel accessoire ?

Choisir des derbys ou mocassins rétro à glands, en cuir ou nubuck à porter sans chaussettes.

Coordonner le tout avec une ceinture plutôt fine voir en cuir tressé.

Ou peut-on trouver ces pantalons ?

Partout et à tous les prix, comme tous les basics à fort potentiels de ventes, Dockers, GAP, COS, APC….

Suivant son budget, chacun peut trouver le chino qui lui correspond. La forme, la hauteur de fourche et le soin apporté aux finitions et détails varieront suivant l’enseigne, mais la serge de coton devra signer ce produit au travers de ces coloris identifiants.

Ton conseil pour éviter la faute de goût ?

Plutôt privilégier les unis aux imprimés pour accessoiriser ce pantalon basique.

A éviter donc les chemises criardes et les motifs façon « Hawaï » qui vont « ringardiser » le produit.

Le « porter » a également une grande importance. Il faut être à l’aise dans son chino et ne pas s’y sentir étriqué en le portant de façon trop ajustée, trop près du corps avec une fourche trop courte.

Ne JAMAIS marquer le plis de la jambe au fer.

Et enfin éviter de l’associer à une veste en coton ton sur ton qui affadira le produit.

 Bureau de style Univers Mode Sébastien Michaut Fashion Designer 
Bureau de style Univers Mode 
52 rue de Turbigo 75003 Paris
m.julie@universmode.com

Laisser un commentaire

Retour en haut de la page