Vous êtes ici:Accueil » Mode » Mode homme » Walter Van Beirendonck, mode homme, automne hiver 2012-2013, Fashion week Paris

Walter Van Beirendonck, mode homme, automne hiver 2012-2013, Fashion week Paris

Walter Van Beirendonck, mode homme, automne hiver 2012-2013, Fashion week Paris

Arts premiers, pop culture et futurisme : un souffle d’éclectisme chez Walter Van Beirendonck.

On ne sait jamais à quoi s’attendre au moment d’assister à un défilé de Walter Van Beirendonck… Voilà pourquoi nous patientons, curieux, attendant la surprise dans une salle blanche qui se prépare à mettre pleinement en valeur une collection marquée, comme à son habitude, par des couleurs vives et acidulées.
Soudain, des silhouettes apparaissent, masquées, le nez traversé par une barre qui leur dessine des moustaches aux accents ethniques. Les mannequins marchent en s’appuyant sur des cannes empruntées à des sorciers du pays Dogon et évoquant une esthétique tribale renforcée par la présence de cadenas qui semblent se faire grigris protecteurs.
Plongés quelque part entre les Arts premiers et le vaudou, le styliste offre une interprétation subversive du costume masculin, apanage vestimentaire de l’homme occidental s’il en est. Les couleurs fortes et décalées procurent un esprit pop et une légèreté de ton qui contrastent avec l’étrangeté, la gravité et le fantomatique suggérés par les masques. Ces derniers, de couleur chair, confèrent une tension graphique quand ils sont portés par des mannequins à la peau noire.
Dans un monde dont il semble falloir se préserver, les tenues apparaissent comme constituées d’autant d’éléments protecteurs dont on ne sait toujours s’ils protègent ou emprisonnent. Nous pensons aux salopettes de cuirs, aux gants ou aux serrures devenues médaillons dont se parent des travailleurs qui paraissent échappés du futur. 
En mêlant des influences diverses et en opérant des associations inattendues, Walter Van Beirendonck nous offre une collection au caractère ludique et à l’élégance iconoclaste.
Plus de photos du défilé cliquez ici

Les photos du Backstage cliquez ici

Arts premiers, pop culture et futurisme : un souffle d’éclectisme chez Walter Van Beirendonck.

Walter Van Beirendonck

Laisser un commentaire

Retour en haut de la page