Vous êtes ici:Accueil » Beauté » Soins » Courrier des lecteurs : « La barbe !»

Courrier des lecteurs : « La barbe !»

Courrier des lecteurs : « La barbe !»

Bonjour Roger, 
je m’appelle Diesel j’ai 18ans  et je suis un fan adhéré d’Homactu.
Voilà j’ai un petit problème de pilosité.  La majorité passée et toujours pas une barbe en vue …
Quelques petits poils rebelles par-ci par-là mais ça s’arrête à la.
Chaque jour, je suis avec des hommes parfois beaucoup plus jeunes que moi et tous me charrient sur mon absence de barbe … et à vrai dire tout cela me chagrine quand même un peu car on a beau dire que cela m’évite le problème du rasage quotidien, elle apporte quand même une forme de virilité que je n’ai pas en ce moment.
C’est pourquoi je me suis permis de te contacter en espérant trouver une solution à mon problème.
Merci encore, Cordialement.


Bonjour Diesel,
Merci d’être fan d’Homactu ! Cela me fait plaisir d’être en contact avec un de nos lecteurs.
J’ai mis quelques jours pour te répondre, car je voulais avoir l’avis d’un dermatologue. D’abord, en lisant le titre de ton mail (rasage) je pensais que tu allais aborder un problème de peau, d’irritation, de barbe dure… Après avoir lu ton message, je me suis dit qu’à ta place, j’aurais plutôt écrit « problème de non rasage… ». 
Alors, que te dire ?
Grosso modo, on peut envisager ce souci de trois façons différentes.
Commençons par la forme banale, la plus simple. C’est familial ! Demande à ton papa quand ses poils de barbe ont commencé à pousser. Il va peut-être te répondre « 22 ou 24 ans ». Cela arrive plus fréquemment dans les populations d’origine nordique, les blonds notamment.
Si une sorte de duvet couvre tes joues et ton menton, tu peux te raser quotidiennement. Cela irrite les follicules pileux et cela peut accélérer la pousse des poils qui deviennent aussi plus épais… 
Pour un jeune homme de 18 ans, les deux autres façons de voir ce problème sont pathologiques et heureusement beaucoup plus rares.
Si la pilosité réduite du visage s’accompagne du manque de poils sur tout le corps, entre autres, des poils pubiens, il faut surtout craindre un déséquilibre hormonal. 
Il existe aussi les origines génétiques des hypotrichoses qui peuvent toucher les cheveux, les poils des bras, des jambes, parfois des sourcils et la barbe
Là, évidemment, il faut consulter pour établir un diagnostic médical.
Mais bon, résumons ! Ton manque de barbe 18 ans… c’est courant !
Et, en principe, il ne te faudra que quelques semaines ou mois de patience pour avoir le plaisir de te raser quotidiennement !
J’espère t’avoir aidé et rassuré par ma réponse,

Roger Hennaux Chronique de
Roger Hennaux
Photographe

Laisser un commentaire

Retour en haut de la page