Vous êtes ici:Accueil » Beauté » Sports, Forme » Prévention du mal de dos par David Costa

Prévention du mal de dos par David Costa

19 Prévention du mal de dos par David Costa

Le mal de dos ou bien encore « le mal du siècle » comme certains médecins ont pu le qualifier touche près de 80% de la population mondiale au moins une fois dans sa vie (d’après l’OMS). En France, 25% des 15/24 ans et 35% des plus de 55 ans en souffrent. Afin de vous ôtez et de prévenir cette douleur, le coach sportif David Costa vous explique une des origines et les moyens de traiter ce problème. Pour cela, le parallèle sera fait avec le précédent article sur la musculation des ischios jambiers et des fessiers.



Origines du mal de dos :
Avant d’intervenir sur les problèmes musculaires associés au mal de dos, voici une liste des origines de ce dernier :
– des malformations de la colonne vertébrale (lordose cervicale, scoliose, spondylolisthésiste, etc.)
– une mauvaise position ou posture.
– des lésions d’un disque intervertébral comme une hernie discale
– un mauvais mouvement ou un effort physique inadapté ou mal effectué.
– de l’ostéoporose (au niveau osseux), l’arthrose (au niveau du cartilage), l’arthrite
– la grossesse (à cause de la prise de poids)
– traumatisme lié à un choc
– des problèmes psychologiques (stress ou choc psychologique)

Impact des muscles sur la posture :

Le mal de dos d’origine musculaire reste un des plus faciles à traiter de part la plasticité des muscles et la simplicité des exercices.
Les muscles avec pour origine le bassin vont influer sur la bascule de ce dernier et par conséquent sur la position de la colonne vertébrale et la répartition des pressions.
En agissant sur les muscles et en équilibrant les forces il sera ainsi possible de réduire les tensions subies par le bassin et de rééquilibrer les vertèbres entre elles.

Hyperlordose lombaire et rétroversion.

Une attitude d’hyperlordose lombaire qui correspond à une bascule du bassin sur l’avant (antéversion), une cambrure au niveau lombaire et un ventre qui ressort peut être du à une faiblesse des fessiers. Ces derniers étant fixés sur le bassin (cf. précédent article sur la musculation des fessiers) leur relâchement cause un relâchement du bassin. Il est alors important des les renforcer à partir d’exercices de musculation tels que les squats, fentes, soulevé de terre jambes tendues et isolations afin de permettre un redressement du bassin.

Par opposition à l’antéversion excessive, la position de rétroversion (bascule du bassin sur l’arrière, le bas du dos s’arrondi, le ventre se relâche) prolongé peut s’avérer douloureuse pour la région lombaire. C’est notamment le cas en position assise (au bureau, en conduisant, en lisant, etc.). 
Cette attitude est lié en partie à la rétraction des ischio-jambiers (trop grande raideur) pour les raisons suivantes : la part importante de tissus conjonctif dans cette loge musculaire, leur insertion sur des os mobiles, leur participation à la posture d’où la nécessité d’un tonus important. Pour palier à ce problème, il sera alors nécessaire d’assouplir les ischios jambiers à base d’exercices d’étirements.
Une trop grande tonicité des abdominaux ainsi qu’une raideur excessive des muscles psoas-iliaques conduira à cette attitude de rétroversion. Il sera alors intéressant d’assouplir ces derniers par des étirements et de réaliser un travail en amplitude maximale pour les abdominaux.

Chronique de David Costa 
« expert fitness »
Coaching en live et à distance 100 %% personnalisés
sur son site internet et suivez ses actualités
sur sa page: Facebook-David-Costa

Laisser un commentaire

Retour en haut de la page