Vous êtes ici:Accueil » Beauté » Sports, Forme » Pour retrouver la ligne avant l’été, les conseils des spécialistes forme et santé

Pour retrouver la ligne avant l’été, les conseils des spécialistes forme et santé

Pour retrouver la ligne avant l'été, les conseils des spécialistes forme et santé

Dans quelques mois, il faudra s’exhiber en maillot de bain sur la plage. Une épreuve pour celles et ceux qui angoissent déjà à l’idée d’enfiler le même que l’an dernier… mais avec 3 kilos de plus. Cependant, engager une perte de poids semble parfois bien plus compliqué qu’il n’y paraît : quelle activité sportive est la plus appropriée pour brûler les calories ou renforcer sa tonicité ? Quels aliments doivent être privilégiés ? Quel résultat peut-on espérer et en combien de temps ? Club Med Gym, précurseur des dernières tendances en matière de fitness, livre aujourd’hui les conseils de ses spécialistes forme et santé pour retrouver une silhouette affinée avant l’été. 

Sport et alimentation : le binôme gagnant !
Le docteur Delong, spécialiste forme du Club Med Gym, livre ses conseils pour une perte de poids durable et efficace. 

Un seul mot d’ordre : de la régularité !
Pratiquer une activité sportive dans l’objectif d’un amincissement nécessite régularité et motivation. L’idéal serait en effet d’atteindre 2 heures 30 à 3 heures minimum par semaine, fractionnées de préférence en 3 fois, soit une heure par séance. En effet, après 5 jours d’inactivité, les articulations et le cœur perdent un peu des bénéfices de la session précédente. Les plus endurants n’hésiteront pas à augmenter cette fréquence ; en revanche, la diminuer ralentira la progression et entraînera plus rapidement une perte de motivation.

Une activité sportive, oui, mais laquelle ?
Tous les sports n’ont pas la même efficacité lorsqu’il s’agit de perdre du poids. Il faut à la fois varier les activités, pour ne pas se lasser, mais également réussir à faire travailler tous les groupes musculaires afin d’obtenir une silhouette harmonieuse. Ainsi, il est recommandé d’allier des cours de cardio collectifs ou individuels (tapis de course, cycling, body attack, body combat, jump-fit, aqua-cycling et aqua-running…) et de renforcement musculaire (abdos/fessiers, deep sculpt, body-pump, aqua-fitness ou aqua-power…).

La fréquence cardiaque doit être surveillée durant l’exercice et ne pas dépasser 80 % de son rythme au maximum (à déterminer avec son coach en début de séance) afin d’obtenir de réels bénéfices pour sa ligne et sa santé. Par ailleurs, pour faire travailler ses muscles efficacement et obliger le corps à puiser dans ses réserves de graisse pour les alimenter, l’activité devra durer 30 minutes minimum. Très rapidement, les muscles entraînés dans le cadre d’une activité cardio vont apporter le tonus et l’énergie nécessaires à la poursuite des efforts et surtout accentuer la perte calorique qui se poursuivra même en dehors des séances : c’est ce que l’on appelle le “métabolisme basal”. Enfin, les coachs du Club Med Gym conseilleront l’adhérent sur le nombre de séries à effectuer et les charges adaptées, en fonction de ce qu’il souhaite obtenir.

Privilégier des efforts réguliers et sur le long terme
Pour espérer progresser significativement dans sa perte de poids avant l’été et se libérer définitivement de ses 3 kilos en trop, il faudra effectuer 2 à 3 mois d’entraînement régulier dans son Club Med Gym.
Une pratique inférieure à cette durée pourra apporter un bien-être transitoire, mais gare à l’effet yoyo : mieux vaut débuter doucement, mais soutenir ses efforts pendant au moins 8 semaines, que de tout donner sur 3 semaines pour abandonner, débordé par le temps ou une sensation de fatigue attribuée, à tort, au sport.
L’impact psychologique est lui aussi très important. Plus on s’y met tôt et plus vite on découvre les bénéfices du sport. Trop attendre, c’est risquer de se mettre la pression, d’enchaîner les séances un mois avant l’été et de ne pas prendre le plaisir pourtant inhérent à une pratique régulière.

Le sport dans l’eau : des bienfaits immédiats
Dans l’eau, le renforcement musculaire “allonge” les muscles pour une silhouette bien galbée. Les forces de résistance sont en effet appliquées sur l’ensemble du corps, ce qui impose au muscle un mode de contraction différent, en freination, dit excentrique : en même temps que les muscles se contractent, ils s’étirent.
Zoom sur l’aquarunning : la nouvelle activité fitness Club Med Gym à découvrir dès la mi-avril.
Un cours collectif très tonique qui se pratique sur un tapis de course, incliné en hauteur et posé… au fond d’une piscine !Développé sous l’eau, l’effort de course à pied agit de façon particulière sur les muscles du corps. Selon le principe de la poussée d’Archimède, la personne se retrouve plus ou moins en suspension : exit le martèlement du sol, la nécessité d’amortir les foulées pour le dos, les genoux ou les pieds.
De leur côté, les muscles travaillent dans les 2 phases du pas ou de la foulée : quand la jambe est tendue en avant puis que l’on ramène le pied, l’eau oppose une résistance dans un sens comme dans l’autre. Pour autant, l’aquarunning préserve tous les avantages de la pratique de la course à pied : régularité, possibilité d’augmenter la cadence à volonté, facilité du geste après quelques minutes d’apprentissage…

Il ne s’agit pas pour autant de l’unique bienfait de ce type de pratique sportive : l’eau masse en permanence les muscles, mais également le système veineux et lymphatique. Il en ressort une véritable sensation de bien-être malgré un travail très important. Par ailleurs, le bénéfice sur la tension artérielle est réel et le retour veineux de bien meilleure qualité. Ainsi, l’eau amplifie toutes les sensations “positives” : elle apporte une relaxation immédiate à l’ensemble du corps, entraînant des décharges d’hormones du bien-être telles que l’endorphine ou la dopamine.
Enfin, l’eau a un effet myorelaxant et de détente générale. De 25° à 31 °C, elle n’est pas nocive du tout pour l’organisme, ni pour le système cardiovasculaire. Au contraire, elle accompagne et améliore la performance, la respiration, la perception sensorielle et soulage les articulations.

Manger de tout raisonnablement et surveiller les quantités
Le sport seul ne fait pas maigrir. Il doit être associé à une bonne hygiène alimentaire pour garantir la perte de poids. Il faudra surveiller son alimentation, la réduire en graisses et en sucres rapides. Cette démarche viendra assez naturellement, car au cours de son activité sportive, chaque kilo superflu deviendra une gêne et le pratiquant ira spontanément vers des aliments plus légers et plus sains. Concrètement, il faudra dire “non” aux sucres dits rapides ou à fort index glycémique, mais ne pas hésiter à se régaler, en quantité raisonnable, de sucres lents, de préférence complets, tels que les pâtes ou le riz. Les graisses seront à éviter ou à utiliser le moins possible. Il n’existe pas vraiment de “bonnes graisses”, ni de “bonnes huiles”. Les acides gras essentiels dont on nous vante les mérites se trouvent dans l’alimentation quotidienne en quantité bien suffisante : inutile donc d’en ajouter. Les protéines seront de bons alliés dans sa perte de poids, mais il faudra privilégier celles contenues dans les produits laitiers, comme le fromage blanc allégé ou encore dans le poisson maigre et les viandes blanches (blanc de poulet, jambon, etc.).
Pour en savoir plus : clubmedgym.com

Commentaires (1)

  • Philippe H.

    Très bons conseils, et ayant mis en pratique les mêmes préceptes je confirme que retrouver la ligne est un tout.
    Mais il aurait été sympa de parler des activités sportives équivalentes (et complémentaires) à faire en dehors d’un club…
    Faire des randos (pédestres ou à vélo) ou bien courir en forêt, ou la natation… sont autant d’activités permettant d’atteindre son objectif et les activités en externe permettent de s’oxygéner 😉

Laisser un commentaire

Retour en haut de la page