Vous êtes ici:Accueil » Beauté » Soins » Mon visage est ravagé par de l’acné!

Mon visage est ravagé par de l’acné!

Bonjour,
Je me nomme Xavier, j’ai 18 ans, je mesure 1.83 m et je voudrais faire des photos. Mais, j’ai un gros problème : la peau de mon visage est assez grasse et est souvent ravagée par de l’acné en quantité industrielle : C’est tellement voyant que mes amis se moquent de moi. Que faire ?


Le mail de Xavier nous montre à quel point l’acné peut être une maladie socialement handicapante !
 
Qu’est-ce que l’acné ? 
Comme l’explique très bien Xavier, cela se rencontre surtout chez le jeune qui a une peau grasse. Cela commence par l’obstruction de l’orifice du poil et de la glande sébacée. Cela nous donne un comédon. 

D’abord fermé, il forme une petite élévation couleur chair que l’on observe mieux lorsque l’on tend la peau légèrement entre deux doigts.

Le comédon ouvert ou point noir : il représente un autre stade du comédon qui s’ouvre à la peau par l’orifice du poil. Le contact du comédon avec l’air provoque sa coloration noire, par oxydation.

Des bactéries vont s’installer dans le follicule et vont produire des substances qui provoquent l’inflammation du petit kyste.

Cela va nous donner des lésions inflammatoires:
– Papules : elles forment des taches rouges surélevées
– Pustules : elles se traduisent par des têtes blanches qui surmontent des papules inflammatoires
– Nodules : Ils forment de gros boutons rouges et douloureux.

Des kystes peuvent se former sous la peau. Si on les écrase entre les doigts, cela provoque un écoulement blanchâtre et malodorant.
 
Des cicatrices peuvent apparaître. Elles peuvent être temporaires, sous forme de tâches mais parfois sont définitives, sous forme de tâches colorées, des creux dans la peau ou au contraire en relief.
 
Les sites de l’acné: le visage, c’est le cas pour 99% des patients ; le dos (77%) et enfin au thorax (15%). 
 
Souvent, une acné se résume en quelques petits boutons. C’est sans grande importance pour la majorité des personnes atteintes..
Par contre, pour plus ou moins 20% des adolescents, l’acné devient une vraie maladie.

Qui dit maladie, dit médecin. Le médecin de la peau, c’est le dermatologue.

Le dermatologue posera les questions pour affiner son diagnostic. En effet, des éléments peuvent déclencher l’acné : l’exposition aux ultraviolets, le soleil (au retour des vacances), certains médicaments, voire un dysfonctionnement hormonal ou l’utilisation d’une nouvelle crème achetée en parfumerie.

L’acné légère est prise en charge par les traitements locaux. L’acné modérée nécessite de plus la prise d’antibiotiques par voie orale alors que l’acné sévère implique presque toujours la prise d’isotrétinoïne (roaccutane®). 
 
Ce traitement révolutionnaire à base d’isotrétinoïne demande une surveillance particulière. D’abord, chez les femmes en âge de procréer, il faut bien noter que le risque de malformations fœtales est important et nécessite une méthode contraceptive pendant toute la durée du traitement.
La peau devient sèche et fragile, d’où l’utilisation d’un stick à lèvre hydratant, une crème grasse pour les extrémités des narines, une crème hydratante pour le visage et le corps, des larmes artificielles pour hydrater les yeux et d’un écran solaire.
Utiliser ses lentilles de contact ne sera possible que si vous produisez suffisamment de larmes.
Le soleil est à éviter absolument ! Il faut utiliser un écran solaire total toutes les deux heures !
La surveillance médicale doit être stricte pendant les 8 à 12 mois de traitement !
 
Si l’acné produit beaucoup de petits kystes, le nettoyage de la peau, par différents moyens, peut être réalisé par le dermatologue.

Comme vous pouvez le voir, l’acné est une maladie qui a son traitement médical. Si vous en êtes atteint à un stade avancé, allez voir le médecin avant d’être couvert de cicatrices…

Roger Hennaux Chronique de
Roger Hennaux
Photographe

Commentaires (2)

  • roger hennaux

    Bonsoir Yasine,

    Des tâches blanches sur la peau…

    D’abord, c’est le médecin, le dermatologue, si possible, qui doit t’examiner et te proposer un traitement en fonction de ce que tu as.

    Plusieurs pathologies peuvent les provoquer. Les deux principales possibilités sont :

    => Le pitiriasis versicolor, dû à des champignons microscopiques (qui sont sur la peau de 9 personnes sur 10), crée des zones blanches sur la peau bronzée.

    => Le vitiligo, est plus probable, vu ton jeune âge.
    Une Association Francaise du Vitiligo existe.
    Voici son site :
    http://www.afvitiligo.com/

    Encore une fois, c’est un dermatologue qui doit faire le diagnostic et te proposer un traitement.

    Bonne chance pour la suite.

    ^^

    roger/

  • yasine aouida

    bonsoir
    Je me nomme yasine, j’ai 17 ans. j’ai un gros problème : j’ai la peau bronzé mais le problème ce que y’a de tache blanc un peut sur mon visage .C’est voyant que mes amis se moquent de moi. Que faire ?j’ attend votre e-mail avec impatience

Laisser un commentaire

Retour en haut de la page