Vous êtes ici:Accueil » Beauté » Sports, Forme » Le culturiste façonne son corps selon son idéal physique

Le culturiste façonne son corps selon son idéal physique

Le culturisme s’apparente à un art plastique ou tel un sculpteur, le culturiste façonne son corps selon son idéal physique. Pour comprendre d’où viens cette pratique esthète, le coach sportif David Costa vous relate son histoire et ses fondements pour le développement musculaire.


Petit point historique afin de mieux comprendre le culturisme et son évolution :
La visualisation des statues masculines de la mythologie Grecque nous permet de voir la présence de l’esthétique dans la société grecque antique. On pourrait donc considérer Héraclès comme un ancêtre du culturisme.
En France, le culturisme à pour ancêtre la « culture physique ». Hyppolyte Triat (1813-1881) en est l’instaurateur. Suite à la lecture du livre de Jérôme Mercurialis  » Del arte gymnastica », il créa un gymnase à Paris en 1854 et inventa les appareils à poulies avec charges, les exercices avec haltères courts et barres longues et les principes de localisation musculaire. Par la suite, Georges Hébert, considéré comme le père de la culture physique en France et auteur de nombreux ouvrages, mais également Edmond Desbonnet, poursuivirent sur les voies de Triat.
En Europe, l’athlète allemand Eugen Sandow, né en 1867, célèbre pour ses démonstrations esthétiques dans de nombreuses expositions ou des spectacles en France, en Grande-Bretagne et aux États-Unis diffusa le culte du de l’esthétique physique. Grâce à Eugène Sandow les physiques plus « modernes » et esthétiques que ceux des athlètes de force furent mis en avant. 
Au début des années 1900, aux USA Bernard Mac Fadden publie de nombreux ouvrages sur la culture physique pour femmes et pour hommes en mettant davantage l’accent sur la santé (magazines  » Physical Culture » et  » Beauty and health « ).
Les premiers concours de culturisme débutèrent à Londres en 1902, en France en1935 et aux U.S.A en 1939.
Puis par la suite, Joe Weider, Larry Scott ou encore Arnold Schwarzenegger ont marqué l’histoire du culturisme.

Le culturisme en 3 (+1) points :
Le développement musculaire ou encore hypertrophie repose sur 3 principes fondamentaux :
La musculation ciblée avec charges : Le développement musculaire repose sur le phénomène de l’hypertrophie musculaire en réponse à une stimulation et des microlésions des fibres musculaires pour faire face à une certaine intensité de travail.

La nutrition : L’apport énergétique total doit être légèrement supérieur aux besoins de l’individu pour maintenir son poids afin de lui assurer suffisamment de macro nutriments pour avoir de l’énergie lors des séances (glucides) mais aussi pour pouvoir récupérer et favoriser sa croissance musculaire (protéines, acide aminés). Les micros-nutriments tout comme l’hydratation joueront également un rôle un important dans l’assimilation des nutriments mais aussi dans les diverses réactions chimiques que comptent l’organisme

Le repos, la récupération : Lors des phases de récupération (sommeil) les tissus musculaires se réparent et se développent. A savoir que 60 à 90% de la production d’hormone de croissance se fait durant les 3 premières heures de sommeil (sommeil profond).

Pour ensuite atteindre un niveau de développement musculaire hors normes le recours au dopage avec l’utilisation d’anabolisant est nécessaire.
Il est nécessaire à mes yeux d’ajouter qu’avec du travail, de la volonté et du temps le développement musculaire naturel peut déjà donner un résultat fantastique. Pour cela n’hésitez pas à me contactez via mon site web pour que je puisse vous aider à optimiser ou développer votre physique !

Chronique de David Costa 
« expert fitness »
Coaching en live et à distance 100 %% personnalisés
sur son site internet et suivez ses actualités
sur sa page: Facebook-David-Costa

Laisser un commentaire

Retour en haut de la page