Vous êtes ici:Accueil » Mode » Mode homme » Fashion week Milan, mode homme hiver 2010-2011, sports d’hiver et classique décontracté

Fashion week Milan, mode homme hiver 2010-2011, sports d’hiver et classique décontracté

Fashion week Milan

Hockeyeur de choc, skieur invétéré ou style années 1940 revisité: l’homme de l’hiver prochain devra choisir entre un look franchement sportif ou un classique relâché un rien retro, ont suggéré mardi les couturiers milanais.

Spectacle garanti chez DSquared pour cette dernière journée de la mode masculine. Très glam rock, perché sur des bottes à hauts talons, vêtu tout en cuir et en strass avec des ailes en plumes d’autruche, le chanteur des Tokyo Hotel, Bill Kaulitz a ouvert le défilé, descendant majestueusement d’une cage d’ascenseur, recréant l’ambiance du film culte « The Rocky Horror Picture Show ».

Mode homme hiver 2010 2011

S’inspirant des tenues de hockeyeurs, les jumeaux Dean et Dan Caten proposent une mode coup de poing. Oeil au beurre noir, torse sanguinolent et nez qui saigne, les garçons vus par la griffe canadienne jouent aux gros durs. La chemise blanche sans manches au col éclaboussé de sang se porte sur de larges bermudas en cuir. Des chaînes pendent à la taille ou servent de ceinture. Une cote de maille métallique remplace un gilet.

De grandes casaques façon hockeyeurs avec tête de mort sur la poitrine sont affublées de protège-épaules et coudières en cuir. Un short ou un grand tablier en plastique noir se superposent à un pantalon ou à un manteau. Mitaines en cuir et bonnet de rasta en laine noire peaufinent la dégaine de ces gentils voyous.

Pour leur deuxième ligne D&G, les stylistes Domenico Dolce et Stefano Gabbana nous transportent en haute montagne avec des tenues de skieurs bien chaudes pour affronter les basses températures. Sur-pantalons, combinaisons de couleurs vives (rouge, jaune, vert), grosses moufles, bonnets de laine à pompon avec bord à rabattre sur les oreilles, chapkas ou casques surmonté de grosses lunettes de ski, col cache-nez/capuche… Rien ne manque à la panoplie.

Le pantalon en velours côtelé ou carrément en fourrure se glisse dans les guêtres de ski surmontant de solides chaussures à lacets. Gros pulls, cardigans et même anoraks sont en laine à motifs nordiques et se superposent à l’infini pour un effet ultra douillet, tandis que pompon en laine, clés, mousqueton et autres scoubidous cliquettent allègrement, accrochés en pendentif au forfait pour les remonte-pentes.

Avec Giorgio Armani, l’homme retrouve un style plus classique, lorgnant vers la mode des années 1940. Béret basque, lunettes d’intello, pantalons serrés au mollet dans des bottes militaires ou des guêtres en cuir, la silhouette rappelle celle des maquisards.

Le styliste s’inspire lui aussi du sportswear privilégiant le confort avec des matières chaudes et précieuses (cachemire, cuir tressé, cuir doublé de néoprène, peau de mouton renversé) et des coupes fluides, notamment dans les pantalons sans plis en jersey ou velours.

Une allure chic décontractée, qui a dominé les collections milanaises cette semaine. « L’homme d’aujourd’hui privilégie une mode à vivre au quotidien. Les gens ne veulent plus dépenser des fortunes pour des pièces trop tendance, qu’ils ne mettront plus au bout de six mois », estime le président de l’association des acheteurs italiens, Beppe Angiolini, confirmant la tendance, dictée par la crise, d’un certain retour à la simplicité

© AFP 1and1

Laisser un commentaire

Retour en haut de la page